Pilotage-performance-BP

Business Performance : des indicateurs au pilotage de performance

Article - Par Axel Olivier -

La Business Performance vous garantira, s’il est bien mené :  augmentation des profits, maîtrise des coûts, suivi efficace de projets, gestion sereine et qualitative des relations clients, fidélisation de ces derniers. A condition de savoir exploiter les bons indicateurs de performance et construire un pilotage de performance adapté…

Business Performance et indicateurs de performance

Toute entreprise doit se montrer performante afin d’assurer sa pérennité. Elle doit pour cela trouver un juste équilibre et associer :

  • performance interne: production, croissance, synergie entre les services…
  • performance externe: qualité des produits et/ou des services, relation client…

Le Business Performance, ou gestion des performances de l’activité, propose à cette fin l’analyse d’indicateurs clés (données financières mais surtout opérationnelles, transactionnelles…) pour déterminer le pilotage adéquat. Afin d’optimiser le visuel de l’entreprise et l’exploitation des indicateurs de performance, le Business Performance doit s’assurer de :

  • Réduire le temps passé sur la construction et la mise à jour des indicateurs de performance au profit de la prise de décision.
  • S’adapter à la stratégie de l’entreprise, à ses besoins ainsi qu’aux besoins des différents services, directions et départements.
  • Tirer profit des nouvelles technologies pour un visuel simple et efficace des données, messages à diffuser et partage avec l’ensemble des directions.
  • Ne pas se limiter aux données financières et considérer les données de nature différente, selon les besoins et finalités de l’entreprise.
  • Savoir faire évoluer les indicateurs de performance selon l’évolution du marché, la situation de l’entreprise, le contexte technologique…

pilotage-business-performance

Reporting financier : diagnostiquer le passé de l’entreprise

Le reporting financier d’une entreprise est essentiel aux processus analytiques. Le recoupement des données financières d’une société et l’étude de leurs relations sous forme de ratios (ratios de levier financier, d’exploitation, de rentabilité…) fournit en effet de précieux indicateurs de l’efficacité des plans d’actions mis en œuvre .

Les directions Finance et Business Performance doivent donc travailler de concert afin de s’assurer de l’impact positif des actions accomplies pour la performance financière de l’entreprise. Cependant, si le Business Performance joue un rôle majeur dans l’amélioration des ratios financiers, le reporting ne peut être un outil de pilotage de performance. En tant qu’instantané passé de la santé financière de l’entreprise, il ne peut servir d’indicateur de performance dynamique, à savoir :

  • déterminer les gisements de croissance (canaux de distribution, produits, modes de production…) ;
  • identifier les plans d’actions à mettre en œuvre pour améliorer la performance d’une activité ;
  • avoir une vision prospective des activités et servir d’indicateur ou de projection des performances.

Pilotage de performance : présider à l’avenir de l’entreprise

Selon l’étude « Priorités 2019 des Directeurs Financiers » menée par PwC France, le pilotage de la performance arrive au premier rang des priorités des DAF (Directeurs Administratifs et Financiers). Une tendance déjà exprimée en 2018 avec la volonté pour les Directeurs Financiers d’en faire leur priorité à 3 ans…

A cette fin, notre société EPO Conseil préconise que les outils de pilotage et de performance soient mis en œuvre avec un objectif spécifique pour chaque activité de l’entreprise. Ces outils doivent s’adapter et tenir compte des évolutions, facteurs financiers et paramètres opérationnels de l’activité donnée.

L’optimisation des processus est la clé du pilotage de performance. La réduction du nombre de procédures permettra en effet d’améliorer la qualité de l’information en évitant sa dispersion, et la réduction des délais de reporting en vue d’accélérer l’avancement des projets.

Les phases d’un pilotage idéal seront donc :

  • Anticiper : cadrer les environnements interne et externe de l’entreprise, déterminer leurs indicateurs et niveaux au regard des évolutions futures.
  • Simuler : évaluer les scénarios potentiels et leurs conséquences selon les indicateurs choisis.
  • Attribuer les ressources : évaluer les ressources nécessaires pour mettre en œuvre les actions requises et les distribuer de manière adéquate.
  • Comparer les résultats obtenus par rapport aux simulations et aux scénarios prévisionnels.

Business-performance-pilotage

Business Performance, que retenir pour bien piloter sa performance ?

Reporting financier

  • Données financières.
  • Bilan et analyse du passé de l’entreprise.
  • Format statique permettant d’analyser les évolutions de l’entreprise, selon une méthodologie constante.

Outils de pilotage et de performance

  • Données opérationnelles, transactionnelles, issues des métiers.
  • Réconciliation avec le reporting financier pour une analyse pertinente
  • Anticipation et projections des performances.
  • Format dynamique permettant de définir et adapter les indicateurs en fonction de l’activité et/ou du projet.
Nous contacter

Adressez-nous un message, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.





*Mentions obligatoires